Recruté par le FC Barcelone B cet hiver et actuellement international U20 canadien, l’ailier Jean-Yves Tabla ne ferme pas la porte à son pays natal, la Côte d’Ivoire.


Recruté l’hiver dernier, Jean-Yves Tabla fait partie des nombreux espoirs de la réserve du FC Barcelone. Né à Abidjan mais élevé au Canada, l’ailier de 19 ans a fait toutes ses classes à l’Impact Montréal. Et après une seule saison avec l’équipe première au Canada (21 matchs, 2 buts), le jeune joueur a donc rejoint le Barça en janvier pour 3 ans.

Pour l’instant, Tabla a surtout dû se contenter de matchs avec la réserve (3 titularisations pour un total de 294 minutes jouées, une passe décisive) mais il figurait tout de même sur le banc de l’équipe première pour la finale de la Supercoupe de Catalogne, une compétition officieuse, et il a été invité à s’entraîner avec l’équipe première lundi. L’occasion de poser aux côtés d’un certain Lionel Messi. Signe des espoirs placés en lui, le jeune talent dispose d’une clause libératoire de 25 millions d’euros qui passera à 75 M€ en cas de prolongation.

Drogba, le grand frère

Même s’il est actuellement international U20 avec le Canada, le joueur n’exclut pas de porter les couleurs de son pays natal, la Côte d’Ivoire. « Maintenant je veux juste m’amuser, jouer et, quand viendra le moment de prendre la décision, ça viendra« , a commenté le Blaugrana dans des propos rapportés par le site sport-ivoire.ci. Il faut dire que l’attaquant a eu l’occasion de côtoyer Didier Drogba à l’Impact.

« C’est difficile, parce que Didier Drogba est si grand pour mon pays, toute ma famille et tous mes amis le soutiennent, il est comme le président ivoirien, je suis fier quand j’entends parler de lui. Quand on parle de lui, on parle de Côte d’Ivoire. (…) Didier me dit de ne pas trop insister, juste de me concentrer sur le jeu. Je ne pense pas qu’il était si jeune quand il a commencé à jouer avec l’équipe nationale. Je vais donc me concentrer sur mon club et profiter de l’expérience. Le temps du choix de l’équipe nationale viendra. Pas de course« , a conclu le jeune joueur. De quoi laisser de l’espoir aux Eléphants.