Ambasadeurs du continent africain à la Coupe du monde de Beach soccer qui vient de débuter à Tahiti, le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont connu des fortunes diverses pour leur entrée en lice dans la compétition. Les Lions de la Teranga sont venus à bout de l’Ukraine (5-4), alors que les Eléphants ont mordu la poussière devant le Paraguay (10-6).


Entrée en matière réussie pour les Lions de la Teranga. Pour la première rencontre comptant pour le Groupe C de la Coupe du monde de Beach soccer, qui se déroule à Tahiti, le Sénégal a pris le meilleur sur l’Ukraine au bout d’un match disputé (5-4). Longtemps menés au score 2-0, les champions d’Afrique en titre sont revenus au fur et à mesure, d’abord à 3-3, avant de faire la différence physiquement et techniquement.

Un succès lance parfaitement les Sénégalais dans la compétition et qui les place à la 2e place de la poule, juste derrière le Brésil, qui a profité de son large succès face à l’Iran (4-1), pour s’assurer une meilleure différence de buts.

Les buts du match Sénégal-Ukraine

De son côté, la Côte d’Ivoire a déjà connu son premier couac dans le groupe B, en s’inclinant face au Paraguay (10-6) dans le groupe B. Pour leur seconde participation à un tel événement, les Eléphants ont été handicapés par des soucis d’effectif, ne pouvant aligner que six joueurs à cause de problèmes de visas. Un comble, surtout dans un sport aussi exigeant que le beach soccer, où la rotation de l’effectif est essentielle.

Après avoir tenu la dragée haute à leurs adversaires pendant de longues minutes (jusqu’à 5-5), les Eléphants vont logiquement finir par fléchir et subir la domination des Sud-américains. Ils se consoleront toutefois avec le but de Daniel Kouassitchi, le premier buteur de ce Mondial.

Les buts du match Paraguay-Côte d’Ivoire

 Les autres résultats

Brésil 4-1 Iran

Russie 4-1 Japon