Tout va décidément de travers pour la Fédération béninoise (Fébéfoot), actuellement suspendue et qui vient de subir un nouveau revers auprès de la FIFA. L’instance dirigeante du ballon rond a ainsi condamné la Fébéfoot à verser 39 000 euros d’arrières de salaires et 153 000 euros à titre de « compensation pour rupture de contrat » à son ancien sélectionneur, Didier Ollé-Nicolle. Nommé sur le banc des Ecureuils en mars 2014, le technicien français avait été remercié en novembre de la même année en raison de résultats jugés insuffisants.