Après la défaite des Girondins de Bordeaux face à Sochaux (0-4), Jean Tigana a démissionné, claquant la porte du club au scapulaire. Fahid Ben Khalfallah, le milieu de terrain tunisien, comprend la décision de son désormais ex-entraîneur: « Nous avons été surpris. Nous pensions vraiment aller jusqu’au bout avec lui. Après, des raisons expliquent son départ. Il y a des choses plus importantes que le football. Sa fille a été agressée verbalement et il a dû être très touché. D’après ce que j’ai compris, c’était déjà compliqué à l’école… On le comprend. La famille, c’est très important. Il a voulu la protéger et il a tout à fait raison. Nous ne nous y attendions pas du tout mais, après un tel match, ce n’est jamais évident. Nous devons respecter sa décision et aller de l’avant« , a-t-il expliqué sur le site du club.