Interrogé sur RMC, pour parler des récents évènements qui se sont déroulés la semaine dernière dans son pays d’origine, la Tunisie, le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Fahid Ben Khalfallah, n’a pas mâché ses mots : « C’est dur ce que vivent les Tunisiens La révolution est une bonne chose. Personne ne peut le nier. A part peut-être le gouvernement français qui trouve des choses à dire alors que ça fait 23 ans que ça dure. Ils ont attendu que tout le monde parte pour agir. Maintenant, ils permettent de donner des conseils alors qu’ils devraient peut-être se taire. Alliot-Marie dit qu’elle veut envoyer les CRS. Elle est bien gentille mais personne n’a rien dit et maintenant il faut parler. »