L’arrivée de Ludovic Obraniak à Bordeaux cause bien du tort à Fahid Ben Khalfallah. Décevant depuis le début de la saison, le milieu de terrain tunisien serait prêt à étudier toutes les propositions. « Pour l’instant je suis là. La porte est ouverte pour un départ. Je ne suis pas naïf, Obraniak est arrivé, je sais que ça va être plus compliqué pour moi, a expliqué l’ancien joueur de Valenciennes, actuellement suivi par le RC Lens. J’ai eu une discussion avec Gillot, il me l’a confirmé. J’ai envie de trouver une porte de sortie. Il y a des choses qui sont en train de faire. En France ce serait plus pour un prêt, mais ce ne sera pas Brest. J’aimerais découvrir l’étranger. Je suis ouvert à tout, pour l’instant j’attends. J’ai envie de voir autre chose.«