Samedi, le Burkina Faso s’est mis en difficulté dans les éliminatoires du Mondial 2018 en s’inclinant 3-1 en Afrique du Sud. Quasiment éliminés avec ce résultat, les Etalons regretteront un but très litigieux encaissé après seulement 50 secondes de jeu. Alors qu’il est difficile de déterminer si le ballon avait vraiment franchi entièrement la ligne de but, le sélectionneur burkinabè, Paulo Duarte, n’exclut pas de déposer un recours.

« On encaisse un but dans une entrée en jeu. Je ne sais pas s’il y a but ou pas. S’il n’y a pas but, on va demander de rejouer comme les autres l’ont fait« , a lâché le technicien portugais dans des propos rapportés par Burkina 24. « La réalité, c’est que cela a énervé l’équipe. On est mené 3 à 0 en première mi-temps. On a perdu clairement le contrôle du jeu, de la situation notamment quand on a encaissé le premier but. Ce n’est pas possible au haut niveau. On a eu une mauvaise journée. Les 45 premières minutes ont été mauvaises »

Pour rappel, dans ce groupe, la FIFA a déjà décidé de faire rejouer Afrique du Sud-Sénégal. Et dans la poule E, le Ghana vient de saisir l’instance en dénonçant des erreurs d’arbitrage contre l’Ouganda (0-0) et en demandant à rejouer le match.