En tête du groupe D des éliminatoires du Mondial 2018 avant ce match, le Burkina Faso tombe de haut. Ce samedi, les Etalons se sont inclinés 3-1 en Afrique du Sud lors de la 5e et avant-dernière journée, laissant l’occasion au Cap Vert et au Sénégal qui s’affrontent dans la soirée de s’envoler en tête.

Mais cette défaite risque de faire jaser. En effet, les Bafana Bafana ont ouvert le score après seulement 50 secondes sur un but très polémique. Sur une touche, Tau a vu sa tête échouer sur la ligne au sol avant que Koffi ne claque le ballon en catastrophe. A priori, la balle n’avait pas franchi entièrement la ligne mais l’arbitre en a décidé autrement (1-0, 1ère). Après l’affaire d’Afrique du Sud-Sénégal, ce nouveau fait de jeu va encore faire parler.

Derrière, les visiteurs ont tenté de réagir mais Nakoulma a vu Khune envoyer sa frappe en corner. Trop friables défensivement, les hommes de Paulo Duarte ont pris l’eau sur une attaque rapide conclue par Zwane (2-0, 33e) puis un but de Vilakazi juste avant la pause (3-0, 45e+1). A la mi-temps, la messe était dite… Face à des locaux réduits à dix après l’expulsion de Zungu (67e), Alain Traoré a tardivement sauvé l’honneur sur coup-franc (3-1, 87e). Pas de quoi réconforter des Burkinabè tombés de haut et sans doute affectés de perdre dans ces conditions…

 Les compositions de départ :

Afrique du Sud : Khune – Mkhize, Gould, Daniels, Hlanti – Zungu, Mokotjo, Jali – Zwane, Vilakazi, Tau

Burkina Faso : Koffi – Malo, Yago, B.Koné, Ouattara – Kaboré, Touré – Bayala, A.Traoré, Nakoulma – B.Traoré