En prélude de la prochaine journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les Etalons ont accueilli samedi les Ecureuils à Ouagadougou pour un duel amical international. Score final : 2 buts partout.


(De notre correspondant)

Les hostilités ont été lancées par les Etalons qui évoluaient sur leurs terres. Soutenus par leur public, ils ouvrent le score avant d’aller à la pause. Le premier but de la partie é été l’œuvre de Fréjus Nacoulma. Une réalisation intervenue à la 44e minute du jeu. De retour des vestiaires, les Béninois emmenés par le technicien français Manuel Amoros changent leur tactique de jeu. Ils égalisent dès la 50e par l’entremise de Babatundé Bello qui fêtait sa première sélection.

Aussitôt, les Ecureuils assiègent le camp du gardien burkinabè Abdoulaye Soulama. Et à l’heure de jeu, ils obtiennent l’aggravation du score. Michaël Poté, très connu à Nice signale sa présence sur le rectangle vert de Ouagadougou. Mais deux minutes seulement ont suffi aux Etalons pour qu’ils reviennent à la marque.

A deux buts partout, Burkinabè et Béninois se séparent espérant que le week-end prochain pour le démarrage des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, qui aura lieu au Brésil, ils feront une bonne prestation face à leurs adversaires respectifs. Les Etalons croiseront le fer avec les Diables Rouges du Congo tandis que les Ecureuils essayeront de jouer les Aigles du Mali en pleine crise politique, qui ont fini troisièmes de la CAN 2012 au Gabon.