Info ou intox ? L’entraîneur du Club Africain de Tunis, Kais Yaâcoubi, a affirmé à ses joueurs que El Hilal (Soudan) est plus fort que le Zamalek du Caire, éliminé par le club tunisien au tour précédent de la Ligue des Champions. « El Hilal est une équipe technique avec quatre joueurs offensifs qui changent de rôles et se complètent merveilleusement, a-t-il confié à La Presse. El Hilal est une grosse cylindrée avec 103 matches gagnés à domicile et une énorme expérience africaine. Elle est plus forte que Zamalek, mais plus prenable en déplacement. »