Interdite de rencontres internationales sur son sol depuis août 2014, en raison des risques liés à l’épidémie du virus Ebola, la Guinée a vu la CAF lever cette mesure sanitaire ce lundi.


La délivrance pour les supporters du Syli National. Comme pressenti depuis plusieurs jours et l’annonce de la fin de l’épidémie Ebola le 28 décembre dernier, la Guinée a été autorisée par la CAF à accueillir à nouveau ses matchs internationaux à domicile.

« La CAF a appris avec joie et soulagement l’annonce de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le 29 décembre 2015 confirmant officiellement que la Guinée est dorénavant déclarée sans Ebola. Par conséquent, la CAF confirme de ce fait la levée de l’interdiction d’organisation des matches continentaux en Guinée, et ce, concernant toutes compétitions organisées par la CAF« , indique l’instance dirigeante du football africain dans une lettre adressée ce lundi à la Fédération guinéenne, privée de match à domicile depuis août 2014 et contrainte de délocaliser ses rencontres au Maroc.

Alors que le Liberia (en mai 2015) et la Sierra Leone (en décembre 2015) ont bénéficié d’une levée similaire au cours des derniers mois, il n’y a désormais plus aucun pays interdit de jouer à domicile en raison du virus Ebola. Reste désormais à savoir où le Sily va accueillir ses futurs adversaires, alors que la prochaine rencontre internationale devrait intervenir au mois de mars à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires à la CAN 2017.