Accusé d’avoir passé à tabac un jeune étudiant camerounais avec l’aide de ses gardes du corps, Alexandre Song, le milieu de terrain des Lions Indomptables a donné sa version des faits à CamFoot: « C’est un pur montage. Je n’ai jamais touché qui que ce soit. Je suis arrivé à Kirikou, une boite de nuit à Douala avec mes amis, question de m’amuser. Soudain, une jeune fille vient vers moi en pleine émotion. Elle dit qu’elle veut me saluer et se filmer avec moi. Les gens se sont interposés, mais j’ai demandé qu’on la laisse venir vers moi. Elle fait ce qu’elle voulait faire, et quelques minutes plus tard, un homme se place devant moi et se met à m’insulter. Je n’ai pas répliqué. Ces propos ayant pris une autre envergure, je me suis déplacé et je suis allé prendre de l’air dehors et il m’a suivi là-bas en continuant les insultes. Et c’est un inconnu qui a décidé de l’arrêter et l’a poussé. Face à cette situation, j’ai rapidement emprunté une moto et je suis parti. Le lendemain c’est tout le monde qui m’appelait pour me demander ce que j’avais fait, à ma grande surprise. Mais je dis une fois de plus que c’est un montage, je ne sais de qui. Mais demandez à n’importe quel responsable de ladite boite, il vous dira la vérité« , a assuré le joueur d’Arsenal.