La peine d’Achille Emana est tombée. La commission d’homologation et de discipline de la Fédération camerounaise de football vient d’infliger un blâme et une amende d’un million de FCFA à l’attaquant du Betis Séville , accusé d’avoir tenu des propos peu courtois voire injurieux à l’endroit des dirigeants du football camerounais en décembre 2010. Une somme à payer à la Fécafoot qui, sur initiative de son président Iya Mohammed, avait saisi la commission d’homologation et de discipline.