Comme pressenti depuis plusieurs jours, Ambroise Oyongo a présenté ses excuses à la Fédération camerounaise (Fecafoot) après l’affaire du billet d’avion. Le latéral avait accusé l’instance de l’avoir laissé en plein Bruxelles sans moyen de regagner son club.


Voilà que les polémiques du Bruxellesgate se désamorcent les unes après les autres. Après le mea culpa du sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, qui a expliqué avoir exagéré les problèmes d’intendance, le latéral Ambroise Oyongo vient de faire machine arrière à son tour ! Le joueur de l’Impact Montréal avait accusé sa Fédération (Fecafoot) de l’avoir abandonné en pleine nature sans billet d’avion pour rentrer au Canada après le rassemblement en Belgique fin mars.

« J’ai été l’auteur de propos regrettables sur ma situation d’alors. J’ai bien reçu un billet aller-retour« , a reconnu le Lion Indomptable dans une lettre adressée à la Fecafoot et révélée par le site Camfoot. « Il est vrai que j’ai émis une demande de modification de mon retour, pour lequel j’attendais une réponse. Je comprends maintenant que ces changements n’étaient pas possibles ; et surtout qu’il est de ma responsabilité de faire les modifications nécessaires en accord avec mon club« , a conclu Oyongo qui a présenté ses excuses et demandé pardon. Reste à savoir si la Fecafoot, qui avait publié plusieurs pièces justificatives pour démentir la version du joueur ces derniers jours, compte en rester là ou le sanctionner.