Deux jours après le coup de gueule du sélectionneur Hugo Broos qui a dénoncé l’amateurisme de la Fédération camerounaise, l’instance a commis une nouvelle bourde. A l’issue du rassemblement avec la sélection, le latéral polyvalent Ambroise Oyongo a été laissé livré à lui-même à Bruxelles sans billet retour pour le Canada.


En deux jours, l’image de la Fédération camerounaise (Fecafoot) vient d’en prendre un sacré coup… Après l’affaire des factures impayées qui a conduit le personnel de l’hôtel à refuser de servir le repas des Lions Indomptables lundi, voilà qu’une seconde bourde a eu lieu en marge du match amical face à la Guinée (1-2) à Bruxelles. Après la rencontre, Ambroise Oyongo s’est retrouvé livré à lui-même dans la capitale belge, la Fecafoot ayant complètement zappé de réserver son billet d’avion alors que son club de l’Impact Montréal compte sur lui pour un match important samedi en championnat…

« Je suis calé (à Bruxelles, ndlr) parce que je n’ai pas mon billet retour. Je suis là à attendre, personne ne répond« , a pesté le latéral polyvalent rapporte le site Camfoot. « Tu donnes ton cœur, ton âme, ta vie pour ta nation, mais d’autres ne reconnaissent pas ta valeur. Mais dans tous les cas, vous n’allez pas nous décourager. Nous sommes nés au Cameroun, on a grandi au Cameroun. On ne va pas abandonner notre pays. »

Cet épisode vient un peu plus écorner l’image de la Fecafoot, déjà sérieusement amochée par le coup de gueule du sélectionneur Hugo Broos mardi. Alors qu’il attendait des signes forts de la part de ses dirigeants qui lui ont promis de « prendre les mesures nécessaires«  pour en finir avec ce genre de situations, le Belge va encore être servi…