Cameroun : l’énorme coup de gueule d’Etienne Eto’o pour son père

Samuel Eto'o, l'actuel président de la Fédération camerounaise de football, est une nouvelle fois dans la tourmente. La Confédération africaine de football (CAF) a en effet annoncé ce mercredi qu'elle va ouvrir une enquête sur des allégations de comportement inapproprié de l'ancien buteur du Barça.

En ces temps difficiles, la légende peut compter sur un soutien de poids. Celui de son fils, qui a réagi sur ses réseaux sociaux en poussant un énorme coup de gueule : “C'est incroyable de voir comment les gens auxquels tu as permis d’être sur la carte du monde veulent te jeter par terre. J'ai eu la chance d'aller jouer avec l'équipe nationale depuis 2018 (en sélections de jeunes, ndlr). Avant, on ne voyait pas le président de la fédération, même pas en photo. Il ne prenait même pas la peine d'aller nous voir une seule fois, ni un petit message de motivation, rien du tout.” a-t-il d'abord lancé.

Avant de souligner l'implication de son père dans ses fonctions de Président de la Fécafoot : “Aujourd'hui, toi tu ne fais pas un seul jour dans le même pays, tu ne vois presque jamais ta famille pour pouvoir assister à tous les rendez-vous où tu dois représenter valablement le Cameroun. Avant, on partait dormir dans des endroits où nous n'avions pas d'eau pour nous doucher, ni pour aller aux toilettes. Nous nous lavions les dents avec des bouteilles d'eau et nous n'avions même pas de lumière pour voir, charger nos téléphones ou simplement pour qu’on puisse nous faire à manger. Avec toi, tout cela a changé. Les joueurs sont payés. nous avons le confort nécessaire pour aller à l'équipe nationale avec tout à notre disposition.”

“Personne n'est parfait”

Visiblement touché par les critiques au sujet de son paternel, Etienne Eto'o, pressenti dernièrement à Konyaspor en Turquie, ne s'est pas arrêté là, dénonçant une forme de jalousie : “Et pourtant les gens n'arrêtent pas de te critiquer. Il y a deux ans, personne ne parlait de la fédération. Pourquoi ? Parce qu'ils étaient peut-être subventionnés par eux. Aujourd'hui, on dirait que t'es la pire personne du monde, le pire président. Tout ce que tu fais est mal vu aux yeux des Camerounais. Mon père n'est pas parfait, loin de là, il se trompe aussi souvent. Mais comme tout le monde, personne n’est parfait. Ce que je peux vous assurer c'est que ce qu'il fait c'est pour le bien de la majorité. Vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde. La limite est franchie. Ils sont en train de franchir la limite du respect. T'es le plus grand que le Cameroun n’ait jamais vu et que le Cameroun verra et personne ne te l'enlèvera. Soit fier que les gens essayent de critiquer ta vie, cela signifie qu’elle est beaucoup plus intéressante que la leur.” Des mots très forts.

Cameroun : l’énorme coup de gueule d’Etienne Eto’o pour son père
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.