Samuel Eto’o est un homme heureux. Fraîchement élu président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), l’ancien capitaine des Lions Indomptables était présent mardi en tribunes pour assister au match nul contre le Cap-Vert (1-1), synonyme de première place du groupe A pour son pays à la CAN 2021 à domicile. La légende locale s’est ensuite rendue dans les vestiaires, en s’étonnant d’abord du peu d’ambiance.

«Chers Lions, je suis un peu triste ce soir. Je suis triste parce que je ne vous vois pas heureux. J’entre ici, pas de musique, pas d’ambiance. Ce n’est pas facile de faire ce que vous avez fait. Vous devez être fiers et heureux d’avoir accomplir votre première mission», a d’abord plaidé l’ex-buteur du FC Barcelone, avant de tenir un discours particulièrement mobilisateur, notamment en évoquant les primes versées aux joueurs.

«Maintenant, on entre dans une autre phase. Vous êtes tous des compétiteurs. S’il vous plait, reposez-vous. Parce que c’est une phase où on n’aura plus droit à l’erreur. Là où chaque match est une finale. Donc, préparez-vous à combattre. Je vais payer la première partie ; on avait dit qualification, je paie. J’espère que vous allez ruiner la Fédération ; parce que moi, je vais payer. Je veux que vous preniez toutes les primes !», a lancé le dirigeant.

Grâce à la qualification en 8es de finale, chaque Lion Indomptable va percevoir 50 millions de francs CFA (environ 76 000 euros).