Cameroun : Eto’o – “Je serai président malgré toutes les tricheries”

Après avoir annoncé fin septembre sa candidature pour le poste de président de la Fédération camerounaise (Fecafoot), Samuel Eto’o a officiellement déposé son dossier au siège de l’instance mercredi devant une foule en liesse. Et, comme à son habitude, l’ancien buteur du FC Barcelone s’est distingué par son franc-parler et sa grande confiance en lui en s’exprimant devant la presse.

«Je serai le prochain président de la Fédération malgré toutes les tricheries», a lancé le quadruple Joueur Africain de l’année. «Je prie le camp d'en face de faire attention parce que nous avons accepté beaucoup de choses. Si l'un des Camerounais qui a bien voulu me donner son parrainage est éliminé, je viendrai ici avec toute cette foule qui me suit, et même celle des autres régions, pour les déloger.»

Un message adressé au président sortant Seidou Mbombo Njoya, élu avec le soutien de la star en 2018 et désormais principal concurrent d’Eto’o pour ce scrutin, qui lui aurait proposé le poste de vice-président en échange du retrait de sa candidature, ce que le buteur a refusé. Rendez-vous le 11 décembre pour l’élection.

Cameroun : Eto’o – “Je serai président malgré toutes les tricheries”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.