« Avec cette défaite du Cameroun, est ce qu’on peut dire que c’est la fin de la génération Eto’o comme cela été le cas ici au Sénégal avec la génération Diouf et Fadiga ? » Désagréablement surpris par la question d’un journaliste camerounais de la chaîne de télé Equinoxe, à l’issue de la rencontre Sénégal-Cameroun (1-0), samedi, en éliminatoires de la CAN 2012, Samuel Eto’o est sorti de ses gonds. Sous les yeux de son sélectionneur Javier Clemente, l’attaquant de l’Inter Milan a humilié son interlocuteur. « Vous et votre beau sombrero, vous devriez plutôt penser à vous retirer, a tout d’abord lancé, le regard noir, l’ancien buteur du Barça. Quand on joue comme on a joué ce soir, vous devriez plutôt nous dire merci. L’équipe du Cameroun n’avait pas aussi bien joué depuis longtemps. Je me demande si vous êtes Camerounais et si vous avez vu le même match que nous. Je pense d’ailleurs que vous n’êtes pas Camerounais. Je parlerai à votre patron d’Equinoxe, parce que vous ne méritez même pas de travailler pour cette merveilleuse chaîne. J’ai 30 ans, j’ai tout gagné dans ma carrière, mis à part la Coupe du monde, et jusqu’à présent, j’essaye de représenter valablement l’Afrique et le Cameroun. Des gens comme vous, ça ne mérite pas d’exister. Vous ne voulez pas que l’Afrique avance, vous ne voulez pas que le Cameroun avance ! Vous êtes toujours négatif ! »

 Voir la vidéo