Le Cameroun a peiné mais il a fini par décrocher la victoire in extremis contre la Mauritanie (1-0) dimanche à Yaoundé, partant ainsi du bon pied dans les éliminatoires de la CAN 2017. Un succès qui suffit au bonheur du sélectionneur, Volker Finke. « Ce sont des matches difficiles avec ce genre d’équipes ultra-défensives. Si tu marques lors des dix ou quinze minutes, ça devient facile. Et si tu ne marques pas, ça sera difficile jusqu’au bout« , note le technicien allemand, qui s’en est remis à un but tardif de Vincent Aboubakar à la 89e pour s’imposer. « Le beau football est difficile avec une équipe ultra-défensive. C’est pourquoi on dit que c’est une victoire très difficile, et le plus important, c’était les trois points. C’était difficile, ce n’était pas du beau football, mais on gagné et c’est bon !«