Limogé de son poste de sélectionneur du Cameroun après la 3e place à la CAN 2021 à domicile, Toni Conceiçao a cédé sa place à Rigobert Song juste avant les barrages de la Coupe du monde 2022. Si ce choix s’est avéré une réussite sportivement puisque Song a qualifié les Lions Indomptables pour le Qatar, il va en revanche s’avérer coûteux financièrement.

En effet, Conceiçao avait contesté son limogeage et saisi la FIFA. La chambre du statut du joueur a rendu son verdict ce mardi et considéré ce licenciement comme «abusif». Entre le cumul des salaires prévus jusqu’au terme de son contrat en 2023 et l’indemnité pour licenciement abusif, le technicien portugais peut ainsi espérer recevoir environ 1 milliard de francs CFA (environ 1,5 million d’euros) de la part de la Fédération camerounaise (Fecafoot). Un montant conséquent mais l’instance peut encore faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS).