La Fédération camerounaise (Fecafoot) a annoncé ce samedi qu’Hugo Broos est le nouveau sélectionneur des Lions Indomptables. Si la lenteur du processus de recherche commençait à être décriée, la nomination du Belge, dont le nom n’avait jamais circulé jusque-là, représente une grosse surprise.


Grosse surprise dans la Tanière. En quête d’un sélectionneur depuis plusieurs mois, la Fédération camerounaise (Fecafoot) a décidé de de confier les rênes des Lions Indomptables à Hugo Broos, comme elle l’a indiqué ce samedi. Sans club depuis un an et son départ du NA Hussein Dey, le Belge a dernièrement surtout entraîné en Algérie. Il était d’ailleurs en poste sur le banc de la JS Kabylie en août 2014 au moment de la mort tragique du Camerounais Albert Ebossé. S’il est passé par Anderlecht, Genk ou encore Trabzonspor, le technicien de 63 ans n’a encore jamais coaché en Afrique subsaharienne.

Ce choix est donc très surprenant alors qu’Alain Giresse, actuellement en poste au Mali, a longtemps semblé tenir la corde avant de faire visiblement machine arrière et de nier tout contact. Ces derniers jours, les noms de Claude Le Roy, Milovan Rajevac et Alexandre Belinga, qui sera l’un des adjoints de Broos, étaient également cités. Mais le technicien du plat pays les a finalement coiffés sur le fil.

Celui-ci devra montrer qu’il est plus qu’un simple plan B trouvé à la hâte alors que de fortes critiques commençaient à cibler la Fecafoot en raison de la lenteur prise par le processus de recherche du successeur de Volker Finke. Broos entrera directement dans le vif du sujet à la fin du mois prochain avec la double confrontation décisive face à l’Afrique du Sud lors des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2017. Autant dire qu’il est déjà attendu au tournant.