Décédé vendredi à la suite d’un malaise cardiaque survenu en plein match, Patrick Ekeng laissera un souvenir impérissable au Dinamo Bucarest, qu’il avait rejoint en janvier. Très apprécié des supporters, le Camerounais bénéficiera d’ailleurs d’un très bel hommage posthume si le club roumain s’impose en finale de la Coupe nationale contre le CFR Cluj le 17 mai. « Si nous gagnons la finale, le trophée sera envoyé au Cameroun, où il sera placé sur la tombe de Patrick« , a annoncé le directeur sportif du Dinamo, Ionel Danciulescu. Un geste très fort symboliquement, même s’il demeure soumis aux aléas sportifs.