A l’issue de l’élimination du Cameroun par la Chine en huitième de finale du Mondial féminin (1-0) dans la nuit de samedi à dimanche, Enow Ngachu, le sélectionneur des Lionnes, a effectué un bilan de la compétition. « Pour notre première participation, nous avons beaucoup appris. Il faut que nous développions le football féminin. Nous avons besoin d’une bonne organisation et nous devons créer autant de clubs que possible. Le jour où nous pourrons nous préparer et nous organiser de manière optimale, je crois qu’une nation africaine sera capable de remporter la Coupe du monde« , affirme le technicien, en pointant du doigt le manque de préparation de sa formation. « On ne s’attendait pas au froid et à la pluie, cela a été un handicap pour notre équipe. C’est dommage qu’on ne se soit pas préparés à évoluer sur des surfaces aussi glissantes« , souligne-t-il en se montrant toutefois optimiste pour l’avenir : « Nous espérons simplement que grâce à notre performance, beaucoup de choses vont changer au Cameroun et en Afrique.«