De plus en plus complet, le milieu de terrain de l’AS Monaco, Aurélien Tchouaméni (21 ans), enchaîne les matchs pleins et s’impose comme l’une des révélations de la saison en Ligue 1. Alors qu’il vient de prendre part à la phase de groupes de l’Euro Espoirs avec l’équipe de France, l’ancien Bordelais pourrait-il opter un jour pour le pays de ses parents, le Cameroun ? Tout en admettant que ce dossier est compliqué, le sélectionneur des Lions Indomptables, Antonio Conceiçao, assure y travailler…

«Aujourd’hui, si nous avons Harold Moukoudi et Yvan Neyou, c’est parce qu’un travail sérieux est en cours. Malheureusement, parfois, cela ne nécessite pas de communication alors qu’il s’agit encore d’un processus. Nous avons parlé avec Aurélien pendant deux ans. Il joue actuellement avec les U21 de la France. (…) Nous voulons des joueurs avec l’amour et le respect pour nos valeurs, pas ceux qui viennent ici sous la pression», a éludé le technicien en conférence de presse.

Pour l’heure, le Monégasque semble uniquement focus sur les Bleus. «Quand on a fait les sélections avec les équipes de jeunes (en France, ndlr), l’équipe A c’est le graal. Je vais travailler pour faire partie un jour de cette liste», déclarait-il en début de saison.