Le Ghana a consolidé sa première place dans le groupe A en dominant la Namibie 1-0. Battu 3-2 par la Guinée, le Maroc reste second mais devra l’emporter face au pays organisateur pour aller plus loin dans cette Coupe d’Afrique des Nations. Le Syli National, privé de Feindouno, sorti sur carton rouge, sera en quart s’il prend les trois points face à la Namibie.


Les deux places qualificatives pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations se joueront bien entre le Ghana, le Maroc et la Guinée dans le groupe A. La Guinée, défaite en match d’ouverture de la compétition par le Ghana (2-1), s’est rattrapée ce jeudi en dominant le Maroc 3-2.

Pascal Feindouno (Saint Etienne), son sorcier de meneur de jeu, a ouvert le score à la 11e minute après que Youla (Lille) a obtenu un coup-franc peu évident sur la largeur gauche de la surface de réparation marocaine. Feindouno feint d’ouvrir son pied pour délivrer un centre mais il enveloppe finalement sa frappe, qui passe au dessus du mur des Lions de l’Atlas et retombe dans la cage gardée par Fouhami, resté de marbre.

Les Marocains ne parviennent pas à hausser leur rythme pour espérer revenir au score. Aucune des deux équipes ne semble d’ailleurs réellement pouvoir mettre le pied sur le ballon, même si la Guinée montre plus d’envie. Les attaques sont décousues et les techniciens ne sont pas aidés par la pelouse du stade d’Accra. Les actions réellement dangereuses surviennent sur coup de pied arrêté, à la 32e pour Safri, dont le coup franc, à l’entrée de la surface adverse, est repoussé par le mur, et quatre minutes plus tard pour Mansaré, de retour après un premier match pour lequel il était suspendu, dont la frappe frôle la transversale marocaine.

Trois minutes de folie

La deuxième période part sur une base un peu plus élevée. Après un dégagement raté sur le côté droit de la surface de réparation guinéenne, le Nancéien Youssouf Hadji adresse une frappe splendide de l’extérieur du pied droit qui plonge dans la lucarne opposée de Camara. Le gardien du Syli National la repousse du bout des doigts. Cinq minutes après l’entrée d’Aboucherouane (Espérance de Tunis, prêté par Lille) en remplacement de Kharja (Piacenza, Italie, prêté par l’AS Roma), la Guinée double la mise sur un bon de travail de Feindouno. Le Stéphanois temporise à l’entrée de la surface adverse et adresse un ballon dans l’intervalle à Ismaël Bangoura, qui trompe Fouhami du gauche (59e).

L’attaquant du Dynamo de Moscou n’a pas le temps de savourer son premier but de la compétition que le Maroc s’est déjà jeté à l’assaut du but guinéen. Plus que le Maroc, il s’agit plutôt d’Aboucherouane, qui sur la remise en jeu remonte le ballon côté gauche et cherche un partenaire à qui adresser un centre. Sans solution et libre de tout marquage, l’attaquant de l’Espérance de Tunis décoche une frappe terrible des 25 mètres qui trompe Camara (60e).

Le Syli n’en reste pas là et rend la monnaie de sa pièce au Maroc deux minutes plus tard, bien aidé par Basser. L’arbitre siffle un penalty pour la Guinée après que le défenseur nancéien ait accroché Youla par le maillot dans la surface de réparation. Feindouno, encore lui, transforme. Mais alors que son équipe mène au score, le capitaine guinéen se rend coupable d’un mauvais geste sur Rbati (Dhafra, Emirats arabes Unis) et écope d’un carton rouge (67e)!

Le Maroc trop court, le Ghana timide vainqueur

Le Maroc et Marwane Chamakh, entré en jeu une minute avant l’expulsion de Feindouno, tentent alors de profiter de leur avantage numérique. Mais ils n’y parviennent qu’à la 90e, lorsque Ouaddou trompe Camara d’une tête plongeante après un service de Kissi. Trop tard pour les Verts et rouge, qui restent néanmoins deuxième de leur groupe devant la Guinée.

Dans le second match de la poule, on pensait que les Black Stars ne feraient qu’une bouchée des Namibiens, étrillés par le Maroc en ouverture. Mais la trop forte pression a sans doute inhibé les Ghanéens, qui ont du se contenter d’une victoire sur le plus petit des scores 1 à 0. Dominateurs de bout en bout, le Ghana a gâché énormément d’occasions, ne devant son salut qu’à un but sur une reprise un peu raté d’Agogo à la 41éme minute.

Les Lions de l’Atlas devront impérativement battre le pays organisateur, lundi prochain, pour se qualifier. Mais le Ghana, qui n’a besoin que d’un point, ne l’entend pas de cette oreille. La tâche risque d’être plus facile pour le Syli National, qui doit prendre trois points face à la Namibie, déjà éliminée.

Rang Equipe Points J. G. N. P. p. c. Diff.
1. Ghana 6 2 2 0 0 3 1 +2
2. Maroc 3 2 1 0 1 7 4 +3
3. Guinée 3 2 1 0 1 4 4 0
4. Namibie 0 2 0 0 2 1 6 -5
Rencontre Date et heure lieu résultat
Ghana-Guinée 20/01/08, 18h00 Accra 1-0
Namibie-Maroc 21/01/08 16h00 Accra 1-5
Guinée-Maroc 24/01/08, 18h00, Accra 3-2
Ghana-Namibie 24/01/08, 20h30 Accra 1-0
Ghana-Maroc 28/01/08, 18h00 Accra
Guinée-Namibie 28/01/08, 18h00 Sekondi