Ce mardi soir à dans le stade de Libreville, la Tunisie affrontait le Gabon dans un match important pour la première place du groupe C. Ce sont les Panthères qui ont fait la différence grâce à Aubameyang (62e). Dans l’autre rencontre du groupe, le Maroc a surclassé le Niger pour l’honneur (1-0).


Dans une enceinte clairement acquise à la cause gabonaise, la Tunisie n’a pas réussi à faire jeu égal avec des Panthères de plus en plus entreprenantes au fil des minutes. A l’image d’un Pierre-Emerick Aubameyang qui s’est longtemps démené sans succès, avant de trouver la lumière d’un tir puissant sur le gardien (62e). La première occasion sérieuse venait d’ailleurs du jeune défenseur Poko dont la tête passait tout près des cage de Jridi (36e).

Le danger venait le plus souvent d’actions confuses où le gardien du CS Sfaxien devait aller au contact. C’était d’abord Cousin qui le percutait (25e) avant de récidiver dans un choc à trois avec Abdennour (45 +1e). Et la Tunisie dans tout ça ? Bien en place collectivement et emmenés par un Msakni des bons soirs, les Aigles de Carthage n’ont jamais vraiment pris leur envol hormis en contre par Khlifa (10e) et Chikhaoui à la (72e). Dominés par une équipe du Gabon plus enthousiaste et plus entreprenante, la Tunisie devra montrer une visage plus avenant si elle veut espérer exister au delà des quarts de finale.

Belhanda sauve Gerets

Dans une rencontre où Eric Gerets avait aligné son équipe type, le manque d’enjeu s’est clairement fait sentir entre le Maroc et le Niger. Une domination stérile des Lions de l’Atlas qui ont rentrés les griffes face à des Nigériens qui n’avaient pas à faire le spectacle et qui se procuraient les (rares) bonnes occasions. Maazou trouvait la transversale en fin de première mi-temps (36e) et Lencina les deux poings d’Amsif sur coup franc (47e). On espérait un Maroc and roll, on n’eut qu’une équipe pas vraiment au jeu, comme Boussoufa qui se détournait alors que le gardien Kassaky loupait sa sortie (54e). Il aura fallu l’altruisme d’un Chamakh en panne d’efficacité pour offrir une passe décisive à Belhanda (78e) et assurer les trois premiers points du tournoi à son équipe.

Malgré sa victoire le Maroc est éliminé, le Niger sort lui par la petite porte. Grâce à sa probante victoire, le Gabon termine à la première place du groupe et affrontera le second du groupe D a priori le Mali ou la Guinée. La Tunisie, elle, devra batailler contre le Ghana, probable premier du groupe D, qui fait figure de favori dans cette compétition.