CAN 2012 : La Guinée veut rêver face au Ghana

Après sa lourde victoire face au Botswana (6-1), la Guinée n'a plus le choix: il faudra battre le Ghana pour aller en quarts de finale. Et espérer un faux pas du Mali…


Fini l'heure des comptes d’apothicaires. A 90 minutes d'une possible qualification pour les quarts de finale, la Guinée n'a pas le choix : battu par le Mali (1-0), le Syli s'est rattrapée face au Botswana (6-1). Pour continuer à y croire, il faudra gagner, ce mercredi à Franceville. Contre le Ghana, finaliste en 2010. L'une des meilleures sélections du continent.

Pire, l'histoire n'est pas franchement favorable aux hommes de Michel Dussuyer. Un succès serait ainsi une petite revanche pour cette équipe de Guinée. En quatre matches de Coupe d’Afrique des Nations, les Guinéens ont perdu trois fois face au Ghana et ont fait un match nul en 1970. Kamil Zayatte, le capitaine, en sait quelque chose : “En 2008, au Ghana, ils nous avaient battus 2-1. On va tout faire pour les battre car on mérite d’aller beaucoup plus loin dans cette compétition.” Le solide défenseur y croit avec la folie qui s'est emparée de cette CAN 2012 : “Dans cette compétition, il y a beaucoup de surprises. Le Sénégal, le Maroc ou le Burkina Faso ont été éliminés. Pourquoi ne pas prendre exemple sur les équipes qui ont sorti les favoris et éliminer le Ghana ?” Pour cela, il faudrait gagner par quatre buts d’écart. Les Black Stars seraient alors menacés d'être mis sur la touche en cas de victoire du Mali.

Faire mieux que le Mali

Car la large victoire de la Guinée sur le Botswana ne changera rien. La différence de but générale ne sera pas le premier critère pour départager les équipes, loin de là. Les confrontations particulières priment. Pour être certains de se qualifier, les Guinéens doivent ainsi battre les Ghanéens. Un match nul face au Black Star ne suffirait pas sauf si les Maliens, actuels deuxièmes, perdaient face au Botswana. Faire mieux que les Aigles face à une équipe qui a atteint les quarts de finale de la dernière Coupe du monde ?

Je respecte le Ghana, une grande équipe avec de grands joueurs. Elle a fait un bon Mondial et joué la finale de la dernière CAN mais on n'a pas envie de rentrer à la maison tout de suite“, affirme le sélectionneur Michel Dussuyer. Après avoir éliminé le Nigeria en poule de qualification, battre le Ghana ne paraît pas impossible, d'autant que cette CAN a déjà proposé de nombreuses surprises. “Le tournoi est ouvert. Des favoris ont quitté le tournoi alors que le Gabon et la Guinée équatoriale sont qualifiés”, note l'ancien gardien de but. Du côté du Ghana, on n'évoque même pas la possibilité d'une élimination. Surtout, les coéquipiers d'André Ayew ont un statut à assumer : grands favoris de la CAN 2012, les Black Stars ne peuvent pas, ne veulent pas, laisser la Côte d'Ivoire être la seule équipe qualifiée avec trois victoires en trois matches.

Avatar photo
Nicholas Mc Anally