La police ougandaise a annoncé le déploiement de 4000 policiers pour le match entre l’Ouganda et le Kenya, samedi à Kampala, pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2012. La raison? « Des menaces terroristes » des insurgés islamistes somaliens, les Chebab. Sur ces 4000 officiers, 1200 seront postés à l’intérieur du stade, qui a une capacité de 42 202 places.

Pour rappel, le 11 juillet 2010, 76 personnes ont trouvé la mort dans les attaques d’un restaurant et d’un bar qui retransmettaient la finale de la Coupe du monde. Un attentat revendiqué par les Chebab.