En milieu de semaine, la Fédération du Rwanda avait écrit à la CAF pour lui faire part de ses craintes à l’idée de jouer au Nigeria, le 6 septembre lors de la 1ère journée du groupe A des éliminatoires de la CAN 2015, en raison de la présence du virus Ebola qui a fait quatre victimes dans le pays le plus peuplé d’Afrique. A l’image des décisions prises pour la Guinée et la Sierra Leone, les Amavubi souhaitaient que l’instance dirigeante du football africain délocalise la rencontre sur terrain neutre. Une demande rejetée par la CAF. « Elle nous a dit que le match aurait lieu à Calabar parce qu’il n’y a pas d’inquiétude pour l’Ebola dans cette partie du pays« , explique Olivier Mulindahabi le secrétaire général de la Fédération rwandaise à Newtimes. « Mais cela pourrait changer en fonction de la situation du virus dans le pays« . La Fédération rwandaise n’a pas encore pris de décision finale concernant le déplacement des Amavubi. « Nous allons continuer à surveiller la situation et si notre équipe fait le déplacement mais que nous jugeons que la situation n’est pas satisfaisante pour nos joueurs, nous ferons un autre appel auprès de la CAF« , a ajouté le dirigeant.