CAN 2015-Giresse : “La dernière journée sera fatale”

Tenu en échec par l'Afrique du Sud lors de la 2e journée de la CAN 2015, le Sénégal a manqué l'occasion de faire un grand pas vers la qualification dans le groupe C. Les quatre équipes peuvent encore espérer rallier les quarts lors de la dernière journée qui fera deux heureux et autant de malheureux.


A Mongomo,

Alain Giresse (sélectionneur du Sénégal) :On a joué contre une bonne équipe, on le savait et on a pu le vérifier. Je regrette un peu qu'on ait mal exploité nos ballons de construction, d'animation offensive, il fallait avoir un peu plus de justesse. Ne pas perdre contre cette équipe, ça reste un bon point d'obtenu […] J'ai fait quatre changements dans le onze de départ pour amener un peu de fraîcheur physique, et il était prévu que Sadio Mané revienne dans le 2e match. J'ai fait ces changements pour redynamiser sur certains postes (avant le match contre l'Algérie,ndlr). Rien n'est décanté, la dernière journée sera fatale. Ça démontre que le groupe est très difficile et relevé.

Ephraim Mashaba (sélectionneur d'Afrique du Sud) :Malheureusement on n'a pas réussi à gagner, on a eu plus d'occasions, on aurait dû gagner. On est encore dans la course, ce sera important pour nous de gagner le 3e match, même si pour nous qualifier, il faudra qu'on gagne par trois buts d'écart. On a encore un match, et on peut encore surprendre beaucoup de gens. On aurait dû marquer pas moins de six buts en deux matches. Les équipes qu'on a affrontées ne nous ont pas autant mis en danger, mais elles ont réussi à marquer. Le but qu'on a encaissé s'explique par l'avantage de taille qu'ils ont.

Bouna Coundoul (capitaine du Sénégal) :Avant qu'on commence la CAN, on disait que le Sénégal était l'outsider parce qu'on avait fini 2e de notre groupe de qualifications, et les trois autres étaient présentés comme les favoris. Aujourd'hui on est premiers du groupe. On voulait gagner, mais l'important c'est qu'on n'ait pas perdu et qu'on ait encore nos chances de nous qualifier contre l'Algérie.

Dean Furman (capitaine de l'Afrique du Sud) :On a pris beaucoup de confiance dans ces deux matches à travers nos prestations, même si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos attentes. On a affronté deux équipes de haut niveau. On n'est pas découragé, on va espérer que la victoire va nous suffire pour nous qualifier. Bien sûr qu'on a encore toutes nos chances, tant que le coup de sifflet final n'est pas donné.

CAN 2015-Giresse : “La dernière journée sera fatale”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.