Dans l’obligation de l’emporter face à l’Algérie pour ne pas avoir à faire des comptes et à surveiller le résultat du match entre le Malawi (à égalité de points avant le match) et l’Ethiopie (qui suivait à trois points), le Mali a parfaitement accompli sa mission, mercredi à Bamako (2-0) et validé son billet pour la CAN 2015. Surmotivés et dominateurs dans tous les secteurs face à des Fennecs remaniés (Cadamuro titulaire en milieu défensif, Mesbah en milieu gauche ; première cape pour Zeffane), les Aigles ont imposé leur mainmise dès le début de la rencontre. De retour dans le onze de départ, le capitaine Seydou Keita a montré la voie en obtenant et transformant un penalty (28e). Avant que Mustapha Yatabaré, sur un but gag (frappe contrée par Medjani, déjà à l’origine du penalty), ne double la mise (52e). Malgré les nombreuses parades d’Azzedine Doukha, l’un des seuls Fennecs convaincants, l’Algérie voit donc son rêve de six victoires en six matches se briser. Troisième en 2012 et 2013, le Mali sera bien présent en Guinée équatoriale. Un nul aurait même suffit puisque l’Ethiopie et le Malawi se sont séparés sur un score de parité (0-0).

Les compositions de départ :

Mali : S.Diakité- F. Diawara, S.Coulibaly, Konate, Tamboura – Sylla, M. N’Diaye, S. Keita – S. Diarra, S. Yatabaré, M.Yatabaré.

Algérie : Doukha – Zeffane, Belkalem, Medjani, Ghoulam – Feghouli, Cadamuro, Lacen, Mesbah – Slimani, Soudani.