algerie_vs_tunisie.jpg

Après leur entrée en lice ratée à la CAN 2017, l’Algérie et la Tunisie jouent gros ce jeudi à Franceville à 16h GMT (17h Paris) lors de la 2e journée du groupe B. Le perdant de ce derby maghrébin pourrait quasiment faire ses valises…


Malheur au vaincu ! Opposées ce jeudi à Franceville à 16h GMT (17h Paris) en ouverture de la 2e journée du groupe B de la CAN 2017, l’Algérie et la Tunisie jouent gros après leur contre-performance enregistrée dimanche lors de leur entrée en lice. Une défaite scellerait même l’élimination des Aigles de Carthage, défaits 2-0 par le Sénégal lors de la 1ère journée. « Nous sommes dos au mur d’autant qu’une deuxième défaite serait fatale pour nous. Nous devons absolument réagir et cela passera par une victoire et rien d’autre« , a soutenu le sélectionneur tunisien, Henri Kasperczak, mercredi en conférence de presse.

Pour se relancer, les Aigles devront impérativement se montrer plus adroits devant le but que contre les Lions lorsqu’ils ont raté un nombre incalculable d’occasions en seconde période. « C’est un match crucial face à une très bonne équipe algérienne qui reste pour moi l’un des favoris du tournoi. Nous devons avoir de la réussite offensive, chose qui nous a manqué face au Sénégal« , a mis en exergue le technicien franco-polonais.

Particulier pour Leekens

Privés de leur gardien Raïs M’Bolhi, tellement décisif dimanche face au Zimbabwe (2-2), et de l’ailier Hilal Soudani, tous deux forfaits, les Algériens auront eux aussi la pression. « Nous sommes dans l’obligation de réagir face à la Tunisie. Les joueurs sont prêts à tout donner pour gagner et se relancer dans cette CAN. Cette rencontre aura un caractère de derby et va se jouer sur de petits détails« , a pronostiqué le sélectionneur des Fennecs, Georges Leekens, qui retrouvera la Tunisie, qu’il a dirigée de 2014 à 2015.

« Je connais bien la Tunisie. C’est avec un plaisir que je vais retrouver mes anciens joueurs, c’est un match spécial pour moi. Maintenant, ce qui m’intéresse le plus c’est mon équipe et la nécessité de l’emporter sans se soucier de l’adversaire« , a assuré le Belge. « C’est comme tout autre match, mais très spécial pour les deux équipes. J’espère que la meilleure équipe s’imposera et je souhaite que ce soit l’Algérie. » Il y a quatre ans, la Tunisie avait surpris les Verts 1-0 en phase de groupes lors de leur entrée à la CAN 2013. Très attendue, l’Algérie ne pourra pas tolérer pareille désillusion cette fois.

 Les équipes probables :

Algérie : Asselah – Meftah, Mandi, Bensebaini, Ghoulam – Guedioura, Bentaleb – Mahrez, Brahimi, Ghezzal – Slimani

Tunisie : A. Mathlouthi – Nagguez, Abdennour, S. Ben Youssef, Mâaloul – Sassi, Ben Amor- Sliti, Khazri, Msakni – Akaichi

algerie_vs_tunisie.jpg