Suspendu par la FIFA depuis le 10 mai, le Bénin a repris espoir mercredi lorsque le tribunal de Porto-Novo a levé l’ordonnance qui interdisait la tenue du congrès électif de la Fédération béninoise (FBF), scrutin dont l’instance dirigeante du ballon rond exige le déroulement avant de réintégrer les Ecureuils dans le concert des nations. Pourtant, les fans béninois ont dû se rendre à l’évidence : malgré cette avancée, l’élection n’aura pas lieu avant dimanche, jour initial de la réception de la Guinée Equatoriale à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017…

Alors que le Bénin encourt tout simplement la disqualification, tout espoir n’est pas perdu pour autant. En effet, le site Bjfoot.com rapporte que le ministère des Sports aurait obtenu l’accord de la CAF pour reporter la rencontre au dimanche 12 juin. Le temps d’organiser les élections afin d’obtenir la levée de la suspension de la FIFA. « On devrait en savoir un peu plus aujourd’hui. Les autorités béninoises ?ont communiqué avec la FIFA« , a confirmé le porte-parole de la CAF, Junior Binyam, à Afrik-Foot. Si ce délai de grâce se confirme, l’intersaison des internationaux béninois serait tout de même considérablement raccourcie…