Derniers vice-champions d’Afrique en titre, le Burkina Faso et le Ghana espéraient tous deux rejoindre la finale de la CAN 2017 pour prendre leur revanche. Mais, éliminés en demi-finale, ils devront se contenter du match pour la 3e place qui va les opposer ce samedi à 19h GMT. D’un côté comme de l’autre, il faudra se remobiliser.


Le cœur n’y sera sans doute pas du côté de Port-Gentil ce samedi à 19h GMT (20h à Paris) pour le match pour la 3e place de la CAN 2017 qui va opposer le Burkina Faso au Ghana. Respectivement vice-championne d’Afrique 2013 et 2015, les deux sélections briguaient toutes deux une place en finale, histoire de prendre leur revanche. Mais rien n’a marché comme prévu. Malgré leur domination, les Etalons ont été contenus par l’Egypte jusqu’à la séance de tirs au but fatale mercredi (1-1, 3-4 tab).

Le lendemain, les coéquipiers d’André Ayew, qui ambitionnait de sécher ses larmes provoquées par l’échec en finale il y a deux ans, ont été bousculés et surpris par le Cameroun (0-2). En quête d’un 5e titre de champion d’Afrique depuis 1982, les Black Stars vont donc une fois de plus devoir se contenter d’une place d’honneur. Et malgré leur avantage sur le papier, les hommes d’Avram Grant ont souvent du mal avec les petites finales puisqu’ils ont vu le podium leur échapper en 2012 et 2013.

« Pas facile de se replonger« 

Lors de l’édition 2013 d’ailleurs, les Ghanéens avaient été éliminés en demi-finale par les Etalons (1-1, 2-3 tab). Il s’agit de la dernière confrontation en date entre les deux sélections. Pour ne rien arranger, après avoir déjà dû se la coltiner en phase de groupes, les Black Stars évolueront à nouveau sur la pelouse en mauvais état de Port-Gentil, vivement critiquée par Grant.

En face, les Burkinabè tenteront de faire mieux qu’en 1998, lorsqu’ils avaient perdu la petite finale à la maison. « Ce n’est pas facile de se replonger mais il reste un match, il faut le jouer. Je pense que le coach va donner sa chance à tout le groupe de jouer« , lançait le milieu offensif Alain Traoré mercredi après l’élimination face aux Pharaons. Attendus dimanche à Ouagadougou, les rafraîchissants Etalons tenteront de quitter le Gabon sur une dernière sensation face au Ghana.