ghana_vs_mali.jpg

En cas de victoire face au Mali ce samedi lors de la 2e journée du groupe D de la CAN 2017, le Ghana sera qualifié pour les quarts de finale. Dans l’autre rencontre, l’Egypte tentera de prendre une option en dominant l’Ouganda.


La deuxième journée de la phase de poules de la CAN 2017 s’achève ce samedi avec le groupe D. Victorieux de l’Ouganda (1-0) lors du premier match, le Ghana peut se qualifier pour les quarts de finale en cas de nouveau succès contre le Mali. Mais la partie n’est pas gagnée d’avance pour les Black Stars, intenables en première période face aux Cranes avant de connaître un gros coup de mou après la pause et de frôler l’égalisation. Privé du latéral gauche Baba Rahman, dont la CAN est terminée, et confronté à l’incertitude sur la participation d’André Ayew, le vice-champion d’Afrique affrontera des Aigles où le milieu de terrain Adama Traore et le gardien Soumbeyla Diakite vont mieux et pourraient débuter.

Surprenants et solides face à l’Egypte (0-0), les Maliens doivent confirmer et éviter à tout prix une défaite qui compromettrait sérieusement leurs chances de qualification. « Ça va être un match totalement différent avec d’autres caractéristiques que le Ghana va nous montrer« , a prévenu le capitaine malien Yacouba Sylla au micro de Footmali.com. « Ça va être un match beaucoup plus physique avec un peu plus de vélocité. Ça, on s’y attend parce que le Ghana on l’a déjà affronté et le Ghana nous connait aussi. C’est à nous de répondre à ce défi physique. Il nous a manqué le petit but contre l’Egypte. Je suis confiant pour le match d’aujourd’hui. On va mettre ce petit but pour remporter la victoire. »

Dans l’autre rencontre, les Pharaons doivent impérativement passer à la vitesse supérieure face à l’Ouganda après leur entame décevante. Annoncé comme l’une des stars de cette CAN mais discret face au Mali, Mohamed Salah sera attendu au tournant. La méfiance reste cependant de mise face à un Ouganda qui a montré contre le Ghana qu’il n’a pas volé sa place et qui devra impérativement éviter une défaite synonyme d’élimination. Souci supplémentaire pour l’Egypte : Ahmed El-Shennawi étant forfait pour le reste de la CAN et Sherif Ekrami toujours à l’infirmerie, Essam El-Hadary (44 ans) est le seul gardien de disponible. Devenu mardi le joueur le plus âgé à disputer un match dans la compétition, le vétéran devra particulièrement ménager son physique !

 Le programme de samedi (Groupe D, Port-Gentil) :

16h GMT (17h Paris), Ghana-Mali

19h GMT (20h Paris), Egypte-Ouganda

ghana_vs_mali.jpg
egypte_vs_ouganda.jpg