Dans la foulée de la désignation du Gabon comme pays-hôte de la CAN 2017, la CAF a effectué ce mercredi le tirage au sort des éliminatoires de la compétition. La chance a souri à la Côte d’Ivoire, tenante du titre, au Sénégal et au Ghana, qui héritent d’un groupe largement accessible. Le Mali, le Congo, le Maroc et le Cameroun n’auront en revanche pas le droit à l’erreur.


Effectué ce mercredi au Caire, le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2017 a rendu son verdict. Placé dans le groupe I, le Gabon va essuyer les plâtres. Après avoir reçu l’honneur d’accueillir la compétition, il sera le premier pays hôte de l’histoire à prendre part aux éliminatoires. Mais ses rencontres seront comptabilisées comme des matches amicaux. Seul le premier de son groupe sera donc qualifié, ce qui ouvre grand la porte au champion d’Afrique ivoirien qui n’aura que le Soudan et la Sierra Leone comme réels adversaires.

La partie s’annonce beaucoup plus serrée pour le Mali. Dans le groupe C, les Aigles vont affronter la Guinée Equatoriale, toujours difficile à jouer à domicile, le Bénin et le Soudan du Sud. Finalement autorisé à disputer la compétition, le Maroc aura fort à faire contre le Cap Vert, qui l’a éliminé au premier tour de la CAN 2013, contre le voisin libyen, qui devait initialement organiser la compétition, et contre l’exotique Sao Tomé.

Nigeria-Egypte, duel de revanchards

Autre équipe mal lotie : le Congo. Les Diables Rouges rejoignent le groupe E, le même que la Zambie, elle aussi présente à la dernière CAN, le Kenya de Victor Wanyama et la Guinée Bissau. Le groupe M mettra également aux prises deux équipes qui étaient présentes en Guinée Equatoriale : Le Cameroun et l’Afrique du Sud feront face à la Gambie et à la Mauritanie. A l’inverse, comme un symbole, les deux grands absents de la dernière CAN, le Nigeria et l’Egypte se retrouveront dans le groupe G avec la Tanzanie, nation montante du football africain, et le Tchad.

Groupes accessibles enfin pour la Tunisie, qui devra remporter son duel contre le Togo, (groupe A) la RD Congo, qui devra se méfier de l’Angola (Groupe B), le Burkina Faso, opposé notamment à l’Ouganda et aux Comores (groupe D), l’Algérie, qui retrouve l’Ethiopie déjà affrontée lors des précédents éliminatoires (groupe J) et la Guinée (groupe L). Opposé au Niger, à la Namibie et au Burundi, le Sénégal apparaît particulièrement bien loti dans le groupe K. Idem pour le Ghana qui semble nettement supérieur au Mozambique, au Rwanda et à l’Île Maurice qui l’attendent dans le groupe H.

Les premiers de chaque groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes des treize groupes seront qualifiés pour la phase finale, ce qui promet déjà de laisser quelques « gros » sur le carreau. La première journée aura lieu les 12,13 et 14 juin prochains.

 Le tirage au sort complet :

Groupe A : Tunisie, Togo, Liberia, Djibouti

Groupe B : RD Congo, Angola, Centrafrique, Madagascar

Groupe C : Mali, Guinée Equatoriale, Bénin, Soudan du Sud

Groupe D : Burkina Faso, Ouganda, Botswana, Comores

Groupe E : Zambie, Congo, Kenya, Guinée Bissau

Groupe F : Cap Vert, Maroc, Libye, Sao Tomé

Groupe G : Nigeria, Egypte, Tanzanie, Tchad

Groupe H : Ghana, Mozambique, Rwanda, Île Maurice

Groupe I : Côte d’Ivoire, Soudan, Sierra Leone, Gabon

Groupe J : Algérie, Ethiopie, Lesotho, Seychelles

Groupe K : Senegal, Niger, Namibie, Burundi

Groupe L : Guinée, Malawi, Zimbabwe, Swaziland

Groupe M : Cameroun, Afrique du Sud, Gambie, Mauritanie