CAN 2017 : Le Togo ne veut pas jouer à Monastir

Le Togo tire la sonnette d’alarme ! En déplacement en Tunisie dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2017 le 25 mars prochain, les Eperviers doivent affronter les Aigles de Carthage à Monastir. Seulement, inquiète par la situation sécuritaire en Tunisie après l'assaut mené par des terroristes dans le sud-est ces derniers jours, la Fédération togolaise (FTF) a demandé à la CAF de délocaliser la rencontre.

Les autorités togolaises sont préoccupées face à la recrudescence des attaques sur le territoire tunisien déjà en état d’urgence, à l’approche de cette confrontation. Certes, la ville de Monastir désignée pour abriter cette rencontre, semble épargnée, mais la situation sécuritaire délétère du pays en ce moment reste une préoccupation majeure pour les autorités togolaises. Pour la FTF, rien n’est aussi dramatique et défavorisant que d’aller jouer un match en ayant la peur au ventre. C’est pourquoi, la FTF a demandé à la CAF d’évaluer la situation et si possible de délocaliser ce match dans l’intérêt des deux équipes nationales“, a exhorté le secrétaire général de la FTF, Pierre Lamadokou. Monastir se situant à 450 km des lieux des affrontements, la demande a cependant peu de chance d’aboutir.

CAN 2017 : Le Togo ne veut pas jouer à Monastir
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.