Au bord de l’élimination à quelques secondes de la fin du match, le Burkina Faso a validé sa qualification pour la CAN 2017 en reprenant les devants à la 99e minute grâce à Banou Diawara face au Botswana (2-1) dimanche à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires ! Devancé par les Etalons, l’Ouganda bat les Comores 1-0 et se qualifie tout de même parmi les deux meilleurs deuxièmes.



 Burkina Faso 2-1 Botswana

Passé par tous les états, le Burkina Faso s’est imposé 2-1 face au Botswana dimanche à l’occasion de la 6e journée des éliminatoires de la CAN 2017 et a validé son billet pour la phase finale de la compétition malgré la victoire de l’Ouganda face aux Comores (1-0). Au terme d’un match épique et inoubliable face à un adversaire déjà éliminé mais qui a donné bien du fil à retordre, les Etalons conservent en effet la première place qualificative du groupe D devant les Cranes au bilan des confrontations directes.

Dès le début de la partie, les hommes de Paulo Duarte imposaient leur mainmise sur la rencontre et asphyxiaient les visiteurs. Mais, comme souvent, le réalisme n’était pas au rendez-vous, à l’image d’un duel perdu par Pitroipa face au gardien adverse puis d’un gros raté de Nakoulma. Mais l’attaquant de Kayserispor se rattrapait quelques minutes plus tard en ouvrant logiquement le score de près, avec l’aide du poteau, après un centre de Zongo que Pitroipa a laissé passer (1-0, 18e). Abdou Razack Traoré touchait ensuite l’arrière de la transversale sur coup-franc.


Burkina Faso vs Botswana (2-1) | Qualifications… par afrikfoot

Mais les Burkinabè baissaient pied au retour des vestiaires et il fallait l’aide du poteau pour empêcher les visiteurs d’égaliser ! Le Burkina Faso manquait ensuite le break sur un nouveau raté de Nakoulma. En supériorité numérique après l’expulsion du capitaine botswanais, les locaux devaient composer avec des conditions climatiques apocalyptiques sous un ciel assombri, un vent terrible et un gros orage. Un scénario qui faisait l’affaire des visiteurs qui égalisaient sur penalty (1-1, 80e) après une main de Guira sur corner… Virtuellement devancés par l’Ouganda à ce moment-là, les Etalons poussaient alors, mais Bertrand Traoré butait sur le gardien adverse, qui voyait rouge quelques minutes plus tard suite à un geste d’humeur, laissant ses coéquipiers à neuf !

Les Burkinabè avaient neuf minutes de temps additionnel pour reprendre les devants, mais cela commençait mal lorsque Yago laissait lui aussi ses coéquipiers à dix après un coup de poing adressé en plein visage d’un adversaire ! Un Botswanais sauvait ensuite sur la ligne et les locaux se croyaient maudits, jusqu’à ce que Banou Diawara surgisse dans les derniers instants pour redonner un avantage définitif aux siens et les envoyer au Gabon (2-1, 99e) ! Incroyables Etalons, qui comme pour la CAN 2013, se qualifient à la dernière seconde.

 Ouganda 1-0 Comores

Malgré la victoire des Burkinabè, ça passe pour l’Ouganda ! Vainqueurs des Comores (1-0) dimanche à l’occasion de la 6e journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Cranes ne sont pas parvenus à prendre la première place du groupe, mais ils se qualifient tout de même parmi les deux meilleurs deuxièmes car avec 13 points, seul le Mali pourra éventuellement les dépasser.

Face à des insulaires déjà éliminés, les hommes de Milutin Sredojevi? ont rapidement mis la pression et il fallait un bel arrêt d’Ahamada pour repousser une tête d’Isinde. La barre renvoyait ensuite la frappe d’Ochaya, mais l’inévitable Farouk Miya trouvait finalement la faille après un gros cafouillage dans la surface comorienne (1-0, 36e). De l’autre côté, Onyango se distinguait dans les buts et permettait aux Ougandais de conserver leur avantage. Peu inquiétés après la pause, les locaux s’imposent tranquillement et savourent leur première qualification à la CAN depuis 1978 !

 Le classement final du groupe D : Burkina Faso 13 pts, Ouganda * 13 pts, Botswana 6 pts, Comores 3 pts

* L’Ouganda qualifié parmi les deux meilleurs deuxièmes.