Ecarté de la sélection ghanéenne depuis 2014, Kevin-Prince Boateng ne faisait pas partie des 23 Black Stars qui ont disputé la CAN 2019. Et l’attaquant de Sassuolo, qui rentre d’un prêt au FC Barcelone durant lequel il a très peu joué, a visiblement très mal digéré sa non-convocation.

La preuve, suite à l’élimination de son pays lundi contre la Tunisie (1-1, 4-5 tab), l’ancien Milanais ne s’est pas gêné pour se moquer de la sortie de route de ses ex-coéquipiers tout en se mettant en avant. «Pas de Prince, pas de fête», a-t-il écrit sur Twitter. Pas classe du tout, surtout que « KPB » n’est vraiment pas le mieux placé pour parler, lui qui n’a pas disputé la moindre CAN durant sa carrière…

Sur le même sujet : fin d’une série exceptionnelle pour le Ghana