CAN 2019 : le Cameroun à l’épreuve de la CAF

Candidat à l'organisation des éditions 2019 ou 2021 de la Coupe d'Afrique des nations, le Cameroun reçoit depuis ce mercredi la visite d'émissaires de la CAF. Ces derniers seront présents sur le sol camerounais jusqu'au 17 mai afin de vérifier les installations sportives du pays.


Au tour du Cameroun pour son grand oral. Après la Guinée, la Côte d'Ivoire et tout dernièrement l'Algérie, c'est le pays des Lions Indomptables qui reçoit la visite d'émissaires de la CAF, venus s'enquérir de l'état des structures sportives mais aussi hôtelières au cas où le Cameroun venait à se voir attribuer l'organisation de la CAN 2019 ou 2021.

Après avoir passé cinq jours en Algérie, c'est mardi que les délégués Amadou Diakité (Mali) Adoum Jibrine (Tchad), tous deux membres du Comité exécutif, Amr Fahmy, manager de la CAN et du CHAN et de Paul Bassey (Nigeria) ont été accueillis à l’aéroport par le Ministre des sports, Adoum Garoua, le Président du Comité de normalisation de la Fédération, Joseph Owona et par le Secrétaire général de l'instance Tombi Sidiki.

Au programme de la première journée de visite, d'abord un entretien avec six ministres du gouvernement qui ont pu détailler les différents aspects de la candidature camerounaise et notamment le choix des cinq villes hôtes retenues : Yaoundé, Douala, Garoua, Bafoussam et Limbe. Réunion à la suite de laquelle la délégation a pu se rendre dans la principale enceinte de la capitale, le stade Amadou Ahidjo de Yaoundé.

L'occasion d'observer l'état global du stade, de la pelouse et de prendre connaissance des travaux qui doivent être apportés. Visite poursuivie ensuite par celle du entre d’excellence de Mbankomo, récemment inauguré par les présidents de la CAF et de la FIFA, Issa Hayatou et Joseph Blatter, mais aussi des terrains d'entraînement, d'hôtels et de hôpital Essos.

Après Yaoundé, ce sont les quatre autres villes qui vont également être passées au crible jusqu'au samedi 17 mai, date de la fin de la visite. Ensuite, ce sera au tour le RD Congo et de la Zambie, autres candidats, de recevoir une visite d'inspection. Une fois tous les rapports remis, la CAF annoncera les noms des deux organisateurs des CAN 2019 et 2021 au mois de septembre, lors de la réunion du Comité exécutif de l'instance.

Avatar photo
Mansour Loum