Samedi, la CAF a désigné le Cameroun comme pays organisateur de la CAN 2019. Pour Joseph Owona, président du comité de normalisation de la Fecafoot (Fédération camerounaise de football), cette consécration est venue récompenser un « dossier bien ficelé« . Le dirigeant en a profité, dimanche, pour lâcher ses quatre vérités. « Nous n’avons pas emmené des Français pour présenter notre dossier. Nous avons emmené des Camerounais« , a commencé par souligner Owona à Camfoot.com, en faisant référence aux pays concurrents qui ont souvent eu recours à des sociétés privées étrangères pour bâtir leur candidature. « C’est nous qui avons constitué ce dossier. Le consultant nous demandait un milliard pour faire le dossier. Nous l’avons fait sans consultant.«