A l’issue du tirage au sort de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) organisé vendredi aux pyramides de Gizeh, les sélectionneurs des différents qualifiés ont donné leur sentiment sur le groupe que leur a réservé le tirage. Retrouvez ici leurs premières réactions.

Groupe A : Egypte, RDC, Ouganda, Zimbabwe

Florent Ibenge, sélectionneur de la RD Congo, au micro de RFI : «Vous dîtes que les Egyptiens sont des ogres. Donc, on va être des petits poucets ! Et le petit poucet est malin ! Et puis, il n’y a pas que l’Egypte dans ce groupe. Il y a aussi le Zimbabwe qui a fini devant nous en éliminatoires. On va essayer de prendre notre revanche sur eux. »

Groupe B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi

Gernot Rohr, sélectionneur du Nigeria, au micro de RFI : «Je ne crois pas que le fait de jouer contre deux novices soit un avantage. Les pays qui, comme Madagascar ou le Burundi, viennent pour la première fois jouent en général avec beaucoup d’enthousiasme. Ils viennent aussi avec beaucoup de supporters. J’ai beaucoup de respect pour Madagascar. Il y a aussi le Burundi qui a sorti le Gabon en éliminatoires. » 

Groupe C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie

Djamel Belmadi, sélectionneur de l’Algérie et prudent : « le Sénégal est favori. (…) Le tirage sera bon quand on se sera qualifiés »

Idrissa Gueye, milieu de terrain du Sénégal pour France Football : « Je trouve que nous sommes dans une poule assez équilibrée. Evidemment, il y a l’Algérie qui est un grand nom du foot africain. Mais, il faut prendre au sérieux le Kenya et la Tanzanie qui sont capables de bousculer les meilleurs équipes de cette compétition.»

Groupe D : Maroc, Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Namibie

Hervé Renard, sélectionneur du Maroc : « On a l’habitude de rencontrer la Côte d’Ivoire, ça nous a plutôt porté chance jusqu’à présent, on espère que ça va continuer »

Stuart Baxter, sélectionneur de l’Afrique du Sud : « C’est un tirage au sort difficile mais excitant. Nous avons généralement bien performé face à de grandes équipes, mais nous avons eu plus de mal contre des équipes dites plus petites. Si nous jouons à notre potentiel maximum, nous devrions causer des problèmes à toutes les équipes. »

Groupe E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola

Alain Giresse, sélectionneur de la Tunisie : « Pas le groupe le plus compliqué mais avec de bonnes équipes aux styles différents. »

Corentin Martins, sélectionneur de la Mauritanie : « Un tirage difficile pour nous mais toutes les équipes sont difficiles pour la Mauritanie »

Groupe F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée Bissau

Seidou Mbombo Njoya, président de la Fédération camerounaise, au micro de RFI : «On peut dire qu’on a eu la main heureuse. Parce que la poule dans laquelle nous nous trouvons est une poule assez convenable. (…) Mais il ne faut pas négliger les autres adversaires, le Bénin et la Guinée-Bissau, qui ont réalisé de très beaux parcours en qualifications. Donc, je préfère rester prudent.»