En manque de tranchant, la sélection très remaniée du Maroc a bouclé les éliminatoires de la CAN 2019 par un match nul sans saveur (0-0) ce vendredi au Malawi. Pour sa première cape, le binational Oussama Idrissi a tout de même affiché un visage encourageant.


Déjà qualifié pour la CAN 2019, le Maroc a achevé les éliminatoires de la compétition par un match nul insipide face au Malawi (0-0) ce vendredi au Bingu National Stadium de Lilongwe. Très remaniés et pas aidés par l’état de la pelouse puis la pluie qui s’est invitée en seconde période, les hommes d’Hervé Renard ont manqué de tranchant pour concrétiser leur domination dans ce match sans enjeu. Ce partage des points leur permet toutefois d’assurer symboliquement la première place du groupe B.

En difficulté techniquement et asphyxiés d’entrée, les Malawites, déjà éliminés, se procuraient pourtant la première situation sur un contre rapide conclu par un tir non cadré. Plutôt intéressant pour sa première cape, l’ancien international Espoirs néerlandais Oussama Idrissi tentait de réveiller les Lions de l’Atlas avec deux centres qui trouvaient Hadraf dans la surface. Mais la tête de l’attaquant était trop molle sur le premier puis il ratait complétement sa reprise sur le second.

Les poteaux d’Alioui

Après un long temps faible commencé avant la mi-temps, il fallait attendre l’heure de jeu pour assister au réveil des Marocains avec d’abord une frappe d’Idrissi qui passait au-dessus puis un tir soudain d’Haddad, auteur d’une bonne entrée, repoussé par Kakhobwe. Lui aussi entré en jeu, Alioui n’était pas loin de trouver la faille mais le Nîmois se heurtait aux poteaux à deux reprises sur coup franc !

Pas de but donc et pas vraiment de frayeurs non plus en défense côté marocain où le Rémois Yunis Abdelhamid s’est montré à son avantage pour son grand retour en charnière centrale. Les supporters marocains espèrent avoir droit à plus de spectacle mardi lors de la réception de l’Argentine à Tanger, cette fois avec le retour attendu des titulaires habituels.

Le onze de départ du Maroc : Munir – El Hajjam, Abdelhamid, Benoun, Baadi – Ait Bennasser, Bourabia – Hadraf, Hafidi, Idrissi – El Kaabi.