A nouveau blessé au genou dimanche, un an jour pour jour après sa rupture des ligaments croisés, l’international tunisien Youssef Msakni pouvait craindre le pire. Mais les premiers examens passés lundi se sont heureusement révélés rassurants, d’après le communiqué publié par la Fédération tunisienne de football (FTF).

Selon l’instance, le milieu offensif du KAS Eupen (Belgique) ne souffre que d’un hématome et il ne sera absent que deux ou trois semaines maximum. Autrement dit, l’Aigle de Carthage a largement le temps d’être remis sur pied avant la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) ! Notons que la FTF a demandé que Msakni puisse suivre sa convalescence en Tunisie.