CAN 2024 (F) : une cadre de l’Algérie cartonne la CAF !

Qualifiée pour la CAN féminine 2024, l’Algérie a vu une de ses cadres égratigner la Confédération africaine de football (CAF).

La CAF s’est prise un tacle de la part de la milieu de l’équipe féminine d’Algérie, Sylia Koui. Sur le point de prendre sa retraite sportive, la joueuse qui fêtera ses 32 ans fin juillet prochain, a cartonné l’instance par rapport à l’organisation de la CAN féminine 2024, confiée aux soins du Maroc. Dans une déclaration poignante au média Cœurs de Foot, la capitaine du FC Nantes féminin, qui espérait exécuter sa dernière danse avec l’équipe nationale cet été, a regretté le flou persistant, alors qu’aucune date ni information quelconque n’a toujours pas filtré sur le calendrier.

“C’est très très triste ce qui se passe”

“L’objectif avait été aussi que la saison se conclue sur la CAN. On a été chercher la qualification durement, on a travaillé pour, on l’a mérité, malheureusement aujourd’hui on a aucune nouvelle, pas de son, pas d’images. C’est très très triste ce qui se passe, on n’en parle pas et ça me fend encore plus le cœur, parce que si ça avait été chez les garçons ça aurait fait beaucoup de bruits à mon avis. Triste de ne pas finir sur cette CAN. J’aurais vraiment aimé depuis le temps que je représente les couleurs de l’Algérie avec fierté et détermination (…) mais c’était écrit ainsi”, a-t-elle lâché.

Vu que les Jeux Olympiques battront leur plein en juillet-août, la native de Saint-Denis s’est dit pessimiste quant à la tenue du tournoi cette année, redoutant que les clubs ne retiennent les joueuses lorsque redémarrera la saison. “Tout ce que je souhaite c’est que l’Algérie brille pendant cette phase finale même si je ne ferai pas partie du voyage, mais le cœur y sera et j’essaierai d’être présente physiquement pour encourager les copines. J’espère que l’équipe nationale d’Algérie atteindra la place qu’elle mérite, vraiment”, a-t-elle conclu.

Selon le journaliste Osasu Obayiuwana, Patrice Motsepe, le président de la CAF, aurait suggéré lors du 74e congrès de la FIFA à Bangkok la possibilité d'organiser la CAN via un tournoi de type CHAN, c’est-à-dire sans les expatriées africaines, et ce afin d'éviter les problèmes de calendrier. Affaire à suivre…

CAN 2024 (F) : une cadre de l’Algérie cartonne la CAF !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.