Réuni ce jeudi par vidéoconférence, le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé une mesure radicale pour lutter contre la fraude sur l’âge à l’occasion de la prochaine CAN des moins de 17 ans, qui aura lieu du 13 au 31 mars 2021 au Maroc.

«Un amendement au règlement des tests IRM a été approuvé afin de disqualifier toute équipe présentant un joueur non-éligible», a ainsi annoncé l’instance dans un communiqué, prônant ainsi la tolérance zéro dans ce domaine.

Cette décision fait suite aux nombreuses polémiques et recours qui ont émaillé la précédente édition, en 2019. Finaliste, la Guinée avait notamment été reconnue coupable de fraude sur l’âge a posteriori et la CAF lui avait retiré son billet pour le Mondial U17, attribué à la place au Sénégal.