La nouvelle a pris tout le monde de court il y a une quinzaine de jours : la CAF a confié au Sénégal l’organisation de la CAN U23 alors que la RD Congo devait initialement organiser la compétition qui aura lieu en décembre prochain. Interpellé à l’assemblée nationale, Sama Lukonde Kyenge, le ministre des Sports congolais, a donné les causes de ce désistement, le mettant sur le compte des contraintes budgétaires, rapporte Radio Okapi.

Le dirigeant a expliqué que le pays n’était pas en mesure de mobiliser les 40 millions de dollars nécessaires à l’organisation de la compétition car il a besoin de ces fonds pour financer les prochaines élections. « Par quelle magie, le budget prévu pour les activités sportives va organiser les élections? Est-ce le gouvernement est conscient des pénalités qu’encourt la RDC à la suite de ce désistement ?« , se sont insurgés certains députés. Président de la Fédération congolaise (Fecofa), Constant Omari a confirmé que la CAF allait sanctionner la RD Congo.