Les barrages aller de la Coupe de la CAF vont battre leur plein samedi avec pas moins de 5 rencontres au programme. Le choc du jour opposera le Stade Malien au FUS Rabat, tandis que le déplacement de l’Espérance Tunis sur le terrain du MO Béjaïa et du Kawkab Marrakech au Soudan contre El Merreikh vaudront également le détour.


Un samedi alléchant ! Après l’entrée en piste de vendredi marquée notamment par le succès 2-0 de l’Etoile du Sahel face à Mounana, les barrages aller de la Coupe de la CAF vont battre leur plein samedi avec pas moins de 5 rencontres au programme. Le choc du jour opposera le Stade Malien au FUS Rabat. L’heure sera à la revanche pour les locaux, éliminés en 8es de finale de la compétition par les Marocains en 2010. Sauf qu’après leur sortie de route surprise en Ligue des champions par Zesco, les hommes de Kamel Djebour, privés d’Issiaka Samaké (suspendu) et Sadio Kanouté, ne s’avancent pas en pleine confiance.

« Actuellement, le Stade va mal et notre dernier match en championnat nous a laissés sur notre faim. Maintenant, l’idée était de se préparer le mieux possible pour être prêts pour la revanche contre le FUS« , a lancé le manager général du Stade, Sékou Oumar Diallo, sur le site de la CAF. « Tous les efforts que nous avons fourni depuis le début de l’aventure CAF ne doivent pas rester vains. Nous allons devoir faire face à un adversaire tenace qui a une belle expérience en coupe d’Afrique« , lui a répliqué l’entraîneur marocain Walid Regragui sur Radiomars.

Boukria : « L’Espérance, c’est une autre pointure« 

En déplacement au Soudan, le Kawkab Marrakech n’aura lui non plus pas la partie facile face à El Merreikh, demi-finaliste en Ligue des champions la saison passée et reversé dans la compétition. « Nous sommes à un pas de la phase de groupe« , a fait remarquer le défenseur du KACM, Ahmed Chagou, afin de motiver ses coéquipiers. Face à la chaude ambiance annoncée, les Marocains, à la lutte pour le maintien en championnat, vont devoir résister à la pression malgré leur effectif relativement inexpérimenté sur le plan africain.

L’autre affiche du jour mettre aux prises le MO Bejaïa à l’Espérance Tunis dans un derby nord-africain. Privés de Chammam, F. Ben Youssef et Jelassi, les Tunisiens s’avanceront dans la peau du favori tout en restant attentifs. « Il faudra être vigilants et ne pas commettre d’erreurs On va jouer face à une équipe très respectable qui a un bon groupe. D’autant qu’on va évoluer sur une pelouse artificielle, ce qui représente un handicap pour mes joueurs. A eux de rester très concentrés« , a mis en garde l’entraîneur des Sang et Or, Ammar Souayah.

Même méfiance du côté du MOB. « C’est peu dire que ce face à face s’annonce redoutable compte-tenu du pedigree d’un adversaire qui a retrouvé des couleurs cette saison après une petite éclipse. Je crois qu’il faut faire abstraction de notre victoire en seizième de finale devant une autre équipe tunisoise, le Club Africain. L’Espérance, c’est une autre pointure« , a souligné le défenseur des Crabes, Lyès Boukria. Un derby très indécis en perspective !

 Le programme des barrages aller :

Samedi 7

Young Africans – Sagrade Esperança

Stade Malien – FUS Rabat

MO Béjaïa – Espérance Tunis

Mamelodi Sundowns – Medeama SC

El Merreikh – Kawkab Marrakech

Dimanche 8

TP Mazembe – Stade Gabésien

 Les résultats de vendredi

Al Ahly Tripoli 0–0 Misr El Maqasah

Etoile du Sahel 2–0 CF Mounana