Sur décision de la CAF après un match retour qui s’est achevé dans la confusion totale, l’Espérance Sportive de Tunis a été déclarée victorieuse de la Ligue des champions 2018/19, ce qui fait d’elle la dernière formation à avoir remporté ce trophée. Depuis la création de la compétition, 26 clubs ont inscrit leur nom à son palmarès. La formation qui détient la palme d’or est le club égyptien d’Al Ahly avec 8 sacres. Le club cairote est talonné par le Tout Puissant Mazembe de la RDC et le club rival de Zamalek qui totalisent 10 titres, soit 5 victoires chacun. Tous ces clubs ont eu autant de succès que les jeux de casino. Voici le top 5 des clubs ayant inscrit leur nom au palmarès de la plus grande des compétitions africaines interclubs.

Al Ahly du Caire

En dépit du fait qu’elle ne soit pas le premier vainqueur, cette formation dame le pion aux autres. Ses belles prestations entre 2000 et 2013 ont largement contribué à cette place. 8, c’est le nombre total de titres remportés par les Diables Rouges égyptiens. Leur première consécration remonte à 1982. Ils monteront ensuite sur la plus haute marche du podium en 1987, avant de complètement faire exploser les tableaux en remportant entre 2000 et 2013, 6 titres. A deux titres avant les années 2000, le club cairote dominera complètement la compétition en s’adjugeant le trophée en 2001, 2005, 2006, 2008, 2012 et 2013. Cette domination presque sans partage du club égyptien s’est faite ressentir sur la prestation des Pharaons qui ont remporté trois fois successivement la Coupe d’Afrique des Nations (2006, 2008 et 2010) dans la même période.

Le duo Tout Puissant Mazembe (TPM) – Zamalek du Caire.

Avec 5 sacres chacun, les deux clubs viennent en 2ème et 3ème position.

  • Le Tout Puissant Mazembe fait partie des plus anciens champions de la compétition. La formation présidée par Moïse Katumbi a été vainqueur pour la première fois en 1967, soit trois ans après la création de la compétition. Elle réussira à conserver son titre en 1968. Après ses deux sacres consécutifs, il a fallu attendre encore 41 ans pour voir les Corbeaux monter sur la plus haute marche du podium avec la génération Trésor Mputu, Robert Kidiaba, etc en 2009. Comme en 1968, elle va conserver à nouveau son titre en 2010. Le dernier sacre a été celui de 2015. 
  • Le Zamalek du Caire : Grand rival des Diables Rouges, le club a goûté à ce délice pour la première fois en 1984, soit deux ans après le premier sacre de Al Ahly. Elle récidivera en 1986. En 1993, le club reviendra en force pour engranger deux trophées en l’espace de 3 ans. Enfin, le dernier sacre date de 2002. 

L’Espérance Sportive de Tunis (EST)

Double tenant du titre, le club Espérantiste vient en 4ème position de ce classement avec 4 titres. Ce total a été réalisé entre 1994 et 2019. Après 1994, il a fallu attendre 15 ans avant de revoir les Tunisiens encore à ce niveau de la compétition. En 2011, ils soulèveront à nouveau le trophée avant de s’imposer sur les deux dernières éditions, 2018 et 2019.

Hafia FC

Le club guinéen a dominé la compétition au milieu des années 70 avec des sacres en 1972, 1975 et 1977. Il est le premier club à conserver le trophée original. Le nom de ce trophée est Kwamé Nkrumah, du nom du premier président ghanéen. Depuis, le club ne s’est plus imposé.

Voici donc le top 5 des équipes ayant remporté la Champions League Africaine de Football. Toutefois, il est à rappeler que Hafia FC n’est pas la seule formation qui totalise trois titres puisqu’on retrouve aussi le Raja Casablanca et le Canon de Yaoundé.

55 éditions, 26 vainqueurs, tel est le bilan de cette compétition qui a connu deux appellations et plusieurs trophées au cours de son histoire. Au nombre de ces 26 vainqueurs, Al Ahly du Caire se taille la part du Lion avec 8 titres. Le Zamalek et les Corbeaux du Tout Puissant Mazembe le suivent avec 5 sacres. Avec 4 titres, l’Espérance de Tunis vient en 4ème position. Pour terminer ce top 5 conformément au classement de la CAF, c’est le club guinéen de Hafia qui vient avec 3 titres. Néanmoins, d’autres clubs ont également 3 titres. Il s’agit du club marocain de Raja de Casablanca et du club camerounais de Canon de Yaoundé. La dernière formation vainqueur de cette compétition est l’ES Tunis. Elle compte d’ailleurs deux titres successifs.